Vendredis branchés. Une bonne dose de rock || Le Télégramme

Encore beaucoup de monde, vendredi, pour écouter et danser sur le groupe de rock RoXanne

Les vendredis se suivent et ne se ressemblent pas. Après le succès de la country, le 7 août, place était faite au rock, vendredi, pour cet avant-dernier rendez-vous musical. Une vague sonore a déferlé sur la place du Vieux-Marché, avec comme protagonistes les membres du groupe RoXanne. Déjà venus en 2008, ils récidivent pour le plus grand bonheur du public, venu encore nombreux en ce mois d’août. RoXanne a déjà 20 ans d’existence et a été fondé par Henry Jaouen (dit « Le requin « ») qui a une longue carrière de guitariste chanteur. Un sacré routard qui a fait partie de nombreux groupes et s’est produit sur de multiples scènes.

Vingt ans de scène

Fan de rock de toutes les périodes, il partage cette passion avec Gwenaëlle Le Grand, à la basse et au chant, qui propose une touche féminine pour ce répertoire de reprises et de compositions rock blues, rock’n’roll et pop rock des années 1965 à 2000 (Beatles, Clapton, Deep Purple, Rolling Stones, Dire Straits, Jeff Beck, Police, etc.). Ils sont accompagnés, à la batterie, par David Rusaouen. Au grès des reprises, la scène a trouvé ses danseurs, les plus petits pour rigoler et les plus grands pour danser avec un brin de nostalgie, car, forcément, les grands tubes, tout le monde les connaît ! Et c’est ce qui plaît aussi dans cette programmation éclectique des Vendredis branchés. 
© Le Télégramme

Fermer le menu