Henri Jaouen dit « Requin » – Lead Guitar / Chant

C’est en 1963 qu’Henry s’initie seul à la musique grâce à une guitare gagnée par sa maman à la fête foraine du 14 juillet de Landerneau. Cet heureux coup du hasard marque le début d’une longue carrière…

Il fonde alors «Les Requins» – qui lui vaudront sont surnom – et enchaîne les concerts de Rock’n Roll 60ties dans les arrières salles de bistrots avec sa bande de copains. Puis il intègre en 1964 «Les Rangers». En 1965, il fonde «Les Mustangs», plus rock blues – rythm’n blues, avec qui il fera déjà quelques belles 1ères parties comme celle de Frank Alamo. De 67 à 70, il tournera avec «Les Welson’s», jouant en 1ère partie de Michel Jonaz, Marc Offman, Majority One, etc…

Puis il part faire le tour du monde des grands Hôtels (Hilton, Sheradon, PLM…) avec l’Orchestre de Johnny Smith. De retour en France en 79, il repartira aussitôt pour une croisière en Méditerranée avec l’orchestre «Sisma». Sur le bateau, il rencontre une chanteuse allemande avec qui il fondera le groupe «The Night Stars» (5 musiciens) et tournera en Allemagne de 1980 à 1982.

Il rentre en 1983, juste le temps d’une tournée française avec Claire Severac (country) et fera avec elle la 1ère partie de Nicoletta. Puis il repart dans les grands Hôtels avec «Sisma» : Egypte, Koweit… et Paris où il rencontre le «Trio Christian Giovanardi» qui lui propose aussitôt une tournée en Martinique.

Au milieu de l’année 1984, c’est encore un fois le coup du sort qui obligera finalement notre baroudeur à poser ses valises en France après ce dernier voyage. Mais il ne s’arrête pas pour autant, infatigable, il enchaînera de 85 à 90 les remplacements dans les orchestres de bals rétros et clubs, jusqu’à ce qu’il intègre l’Orchestre de variétés d’Eric Siony.

En 1992, il revient à ses 1ers amours en fondant avec deux amis anglais le trio rock blues «Crossfire» qui sillonnera tout l’ouest de la France jusqu’en 1995. Ne pouvant plus parcourir tant de kilomètres, nos 3 compères se séparent et c’est avec «ROXANNE» que Requin continue la route. Le groupe sort son 1er CD «The Rebel» (2 titres composés par Henry) en 2000 et fera la 1ère partie de Soldat Louis en 2001.

En 2003, il rencontre «Appalaches» (country rock) avec qui il rentre comme bassiste puis guitariste en 2005. Rançon du succès, après avoir passé 10 ans a sillonner tout le Grand Ouest, Michel Seité « Ty Mich’ » et Alain Le Hénaff quittent « ROXANNE » pour laisser la place à Gwennaëlle Le Grand « Gwenn » (basse/chant) et Fabrice Louisin (batterie/chant), succédé par David Rousaouen en 2007.

C’est cette même année qu’il décide, avec Gwenn, de proposer au public une version acoustique plus épurée de son Rock-Blues en montant le duo Ice Cream. C’est ainsi qu’on peut retrouver cet infatigable baroudeur bien connu de la scène brestoise dans des concerts plus intimistes, pour le plus grand plaisir des amateurs de Rock- Blues authentique.

Photos bonus

Les commentaires sont clos.